Accueil > Devenir investisseur > Différence actions et obligations

Quelle est la différence en investissement entre une action et une obligation ?

Grâce à Tudigo, vous pouvez investir dans des PME françaises, et ce de deux façons différentes : en souscrivant à des actions ou bien à des obligations ! L'instrument financier va dépendre de la levée de fonds et plus précisément du choix fait par le dirigeant de l'entreprise.


Investir responsable et donner du sens à mon épargne oui… mais concrètement, comment ça fonctionne ? Quelle est la différence pour l'investisseur ?


Quelle différence entre actions et obligations ?


 → Les actions sont des titres de propriété d’une entreprise et leur possession confère des droits sur l’entreprise émettrice de ces titres. Si demain, vous décidez d’acquérir des actions d’une société, vous allez acquérir la qualité d’associé et à ce titre pouvoir participer à la vie de l’entreprise (assister aux Assemblées Générales, répondre aux sollicitations de l’équipe dirigeante pour une étude de marché, etc…).


 → Les obligations sont des titres de créances que peuvent émettre les sociétés. Elles sont représentatives d’une dette financière et fonctionne relativement comme un prêt bancaire classique accordé à l’organisme émetteur. Bien que vous puissiez participer à la vie de l'entreprise, les droits qui y sont rattachés sont surtout financiers.


CRÉER MON PROFIL INVESTISSEUR
 

Les principaux droits rattachés aux actions


Etre actionnaire implique généralement de disposer de deux prérogatives


Le droit de vote. Exercé lors des assemblées générales de la société, le droit de vote attaché à une action permet à son détenteur de participer aux principales décisions de l'entreprise. Le pouvoir de l’actionnaire est proportionnel au nombre d’actions qu’il détient : une action correspond généralement à une voix.


Le droit aux dividendes. Dans l’hypothèse où les comptes de l’exercice clos révèlent un bénéfice distribuable, les actionnaires peuvent prétendre à en recevoir une partie. Cette distribution est de la compétence de l’assemblée générale annuelle ordinaire et les modalités sont définies dans le pacte d’actionnaires.


EN SAVOIR PLUS SUR LES DROITS DES ACTIONNAIRES
 

La rémunération des actions


Outre la possibilité de recevoir des dividendes, le retour sur investissement peut s'exprimer par un autre moyen : la plus-value de cession.


À la fin de la période de détention, vous revendrez vos parts acquises lors de la levée de fonds au porteur de projet lui-même ou à des investisseurs externes (fonds d’investissement, grand groupe, investisseur privé…). A cette occasion, vous pouvez potentiellement bénéficier d’une plus-value, l’action ayant pris de la valeur. Le montant du rachat a été prévu à l’avance en fonction de la capacité de l’entreprise à générer une trésorerie suffisante. Dans le cas où le projet ne s’est pas développé aussi bien que prévu, des clauses de rendez-vous permettent de trouver un compromis entre le porteur de projet et ses actionnaires (rachat par un investisseur tiers, report du rachat…).

DÉCOUVRIR LA DIFFÉRENCE ENTRE ACTIONS COTÉES OU NON
 

Le fonctionnement des obligations


L’obligation est rémunérée via un canal principal : les intérêts, payés tous les ans et calculés selon un taux d’intérêt sur le capital restant dû de l’obligation.


Une obligation peut être de deux types :

simple

convertible


Généralement, le nominal est remboursé tous les ans d’un montant identique (ce montant est appelé « amortissement »). Mais si l'obligation est "in fine", la totalité du nominal est remboursée en intégralité le dernier jour de l’échéance (les intérêts restent quant à eux versés tout au long de la durée de vie de l’obligation).

 

Une obligation simple classique


Sur une obligation simple "classique", les intérêts sont calculés sur la base du capital restant dû sachant que les échéances de remboursement sont constantes. Moralité, l'investisseur perçoit plus d'intérêts en début de période qu'à la fin, le capital restant qui lui est dû diminuant (car remboursé à chaque échéance).


Exemple : capital de 5 000 €, intérêt de 5%, amortissement constant en 5 ans.

- L’année n+1, l’investisseur reçoit 1 000 (amortissement du capital) + 5% x 5 000 (intérêts sur capital restant dû) = 1 250 €

- L’année n+2, l’investisseur reçoit 1 000 + 5% x 4 000 = 1 200 €

Ainsi de suite… Au bout de 5 ans, le capital est entièrement remboursés, et les intérêts cumulés s’élèvent à 750 €.

 

Une obligation simple in fine


Le rendement de l'obligation simple in fine est supérieur à celui de l'obligation simple amortissable car les intérêts sont calculés sur la base du capital initial jusqu'à la fin, ce dernier n'étant remboursé que "in fine" (en fin de période donc).


Exemple : capital de 1 000 €, intérêt de 5%, remboursement in fine au bout de 5 ans.

- L’année n+1, l’investisseur reçoit 5% x 1000 = 50 €.

- L’année n+2, l’investisseur reçoit 5% x 1000 = 50 €.

- Ainsi de suite… A la cinquième année, la totalité du capital est remboursée en une fois, et les intérêts cumulés s’élèvent à 250€.

 

Une obligation convertible


Une obligation convertible est une obligation à laquelle est attaché un droit de conversion qui offre à son porteur le droit et non l’obligation d’échanger l’obligation en actions de cette société, selon une parité de conversion préfixée et dans une période future prédéterminée.


L’obligation convertible est rémunérée par deux biais :

→ Les intérêts secs, payés tous les ans et calculés selon un taux d’intérêt sur le capital de l’obligation (intérêts constants, comme dans l’obligation in fine)

→ La Prime de Non-Conversion (PNC), payée in fine lors du remboursement du capital de l’obligation. La PNC rémunère la non-activation de l’option de conversion.

 

Demandez à être prévenu(e) des nouvelles opportunités d'investissement.

Synthèse des différences entre actions et obligations



COMMENT INVESTIR EN ACTIONS OU OBLIGATIONS AVEC TUDIGO ?

NOS OPPORTUNITÉS D'INVESTISSEMENT EN COURS

Don + Actions

Waivea

Sports et loisirs

Le Haillan (33)

Création d’une vague artificielle profonde sur Bordeaux de taille modulable et surfable à l’infini.

15 485€ sur 135 000€

42j restants

11%

15 soutiens

Tudigo
 

Prêt rémunéré

Centrale Solaire Somival à Freyming-Merlebach

Energies renouvelables

Freyming-Merlebach (57)

Prenez part à la transition énergétique en participant au financement d'une centrale photovoltaïque dans le Grand Est

28 900€ sur 150 000€

58j restants

19%

44 soutiens

Tudigo Energies renouvelables
 

Investissement

La Récolte

Commerce

Paris (75)

Nous invitons nos clients amateurs de la Récolte à investir et prendre une part du capital pour que le projet grandisse

59 300€ sur 170 000€

57j restants

35%

30 soutiens

La récolte
 

Investissement

Brasserie des Trois Becs

Bière, vins et spiritueux

Gigors-et-Lozeron (26)

Participez au développement d'une brasserie 100% bio dans la Drôme

88 300€ sur 295 000€

59j restants

30%

25 soutiens

Tudigo
 

Prêt rémunéré

Centrale solaire Valorem à Alzonne

Energies renouvelables

Alzonne (11)

Prenez part au développement des énergies renouvelables avec Valorem à Alzonne dans l'Aude

70 400€ sur 360 000€

43j restants

20%

24 soutiens

Tudigo
 

Prêt rémunéré

Centrale solaire à Pessens

Energies renouvelables

Pessens (12)

Devenez acteur de la transition énergétique en investissant dans une centrale photovoltaïque de Générale du Solaire

48 250€ sur 295 000€

35j restants

16%

18 soutiens

Tudigo Energies renouvelables
 

Prêt rémunéré

Centrale solaire Valorem à Noé

Energies renouvelables

Noé (31)

Participez au développement des énergies renouvelables avec Valorem à Noé en Haute Garonne

38 800€ sur 230 000€

64j restants

17%

15 soutiens

Tudigo Energies renouvelables
 

Investissement

Sacré Fernand

Restauration

Carcassonne (34)

Application tout-en-un de service de commande & de livraison de repas à tout moment de la journée.

11 750€ sur 50 000€

54j restants

24%

4 soutiens

Cerfrance Midi Méditerranée
 

Vous avez des questions ou suggestions ?

Nos équipes Relations investisseurs vous répondent. Laissez-nous vos coordonnées et nous revenons vers vous sous 48h !

Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n"investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.